Quelles dispositions prendre avant l’installation d’un climatiseur réversible ?

Système de pompe à chaleur Air/Air, le climatiseur réversible a la capacité de rafraichir votre logement en été et de le réchauffer en hiver. Il assure donc un réel confort en toute saison. Son installation nécessite quelques démarches préalables ainsi que l’intervention d’un frigoriste professionnel.

Les démarches administratives

Lorsque vous êtes propriétaire d’une maison individuelle, une demande de travaux à la mairie suffit pour entreprendre vos travaux. En cas de copropriété, lorsque vous installez votre climatisation réversible sans en demander l’autorisation, votre syndic de copropriété peut demander son démontage.

Vous comprenez donc qu’avant tous travaux, une demande doit être adressée à votre de votre syndic de copropriété qui devra obtenir l’accord des autres copropriétaires surtout les travaux impliquent la modification d’une partie commune, comme une façade d’immeuble.

Par contre, si la climatisation réversible est installée dans une partie privative, mais qu’elle n’est pas visible depuis l’extérieure, vous n’aurez pas besoin d’autorisation. Si vous êtes locataire, l’accord de votre propriétaire est nécessaire.

Si le propriétaire est d’accord, il lui revient de déposer la demande de travaux en mairie ou auprès de la copropriété. Toutefois, si vous quittez votre logement, vous ne pourrez pas récupérer la climatisation lors de votre départ.

Faire appel à un installateur de clim réversible

L’installation d’une climatisation réversible nécessite l’intervention d’un professionnel du métier. Ce dernier se chargera de faire un bilan thermique pour climatisation et chauffage avant la mise en œuvre de votre projet. Le bilan thermique est fait pour étudier la performance énergétique de votre maison.

L’objectif du bilan est de pouvoir déterminer la puissance nécessaire pour climatiser votre habitation. Le bilan doit donc prendre en compte la superficie de la pièce à climatiser ainsi que l’isolation de la maison. Cela permettra d’éviter une surconsommation d’électricité ou un mauvais fonctionnement de la climatisation.

Il faut également prévoir l’évacuation de la condensation. Après le bilan, le professionnel se chargera de vous orienter en ce qui concerne le choix de votre équipement (marque, modèle, capacité, consommation énergétique, etc.). Un projet d’installation de climatiseur réversible à Nîmes, faites appel à votre frigoriste sur https://adn-helard.fr/climatisation-nimes/.

D’autre part, si vous souhaitez bénéficier d’aides financières ou incitations de l’état, vous devez obligatoirement faire appel à un installateur certifié.

Choisir le meilleur emplacement pour la climatisation

Choisir le meilleur emplacement pour la climatisation

Le climatiseur doit se trouver dans un endroit aéré, sain et sans humidité. Il doit être protégé des intempéries. Il ne doit pas être. Évitez de le placer proche d’une source de chaleur ou d’eau ou en face des meubles où vous restez un long moment.

L’emplacement doit : assurer un bon mélange de l’air froid montant et de l’air ambiant avant la descente, limiter les éventuelles nuisances sonores de l’unité extérieure et les risques de givre sur l’unité extérieure qui pourraient nuire au bon fonctionnement de votre clim réversible. Il faut entre autres, respecter les distances conseillées par le constructeur entre les deux unités.

Demander un devis

Les prix des travaux d’installation de climatiseur réversible varient en fonction de la configuration de votre logement, du type de climatiseur, du nombre d’unités à installer, de la puissance souhaitée (de moins de 2 kW à 5 kW) et des tarifs appliqués par le frigoriste. Toutefois, pour installer votre climatisation réversible, il faudra prévoir en moyenne un budget supplémentaire d’environ 15 % du prix d’achat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *