Construction maison : Quels sont les Différents types de fondations

Vous projetez peut-être de construire votre maison ? Il est important de choisir un type de fondations adapté à votre terrain. Ces dernières constituent la première étape d’une construction. Elles sont indispensables afin d’assurer la stabilité ainsi que la solidité de votre maison. Poursuivez la lecture de cet article afin de découvrir les différents types de fondations qui existent.

Pourquoi faire appel à une entreprise de construction et de rénovation ?

Pour la construction de votre logement, il est nécessaire de contacter une entreprise spécialisée en construction. Grâce à son savoir-faire et à son expertise, elle vous réalisera des travaux de qualité. Ses ouvriers font preuve de responsabilité et de professionnalisme sur le chantier. Ils sont également supervisés par un patron.

Avec cette société, vous bénéficierez des conseils avisés durant tout le projet. Afin de vous épargner des surprises, elle vous remet le devis gratuitement bien avant le démarrage des travaux. Ces derniers sont ensuite réalisés dans le respect des délais et des normes en vigueur. 

Pour les travaux de finitions, la société a la possibilité de vous mettre en contact avec d’autres professionnels comme un plombier, un électricien, un carreleur, un chauffagiste, un plafonneur, etc.

Par ailleurs, si vous rêvez d’un projet de construction ou de rénovation réussi, vous avez la possibilité de faire appel à un jeune et expérimenté entrepreneur en construction à Villers la ville.

Quels sont les différents types de fondations de maison qui existent ?

Quels sont les différents types de fondations de maison qui existent

Toutes les maisons sont construites sur des fondations. Ces dernières sont au nombre de trois types. Il s’agit de :

  • Fondations superficielles
  • Fondations semi-profondes
  • Fondations profondes

Les fondations superficielles

Vous optez pour ce type de fondations lorsque votre terrain est stable. Les fondations superficielles sont les moins coûteuses et les plus faciles à réaliser.

La profondeur idéale pour réaliser ces fondations est comprise entre 50 centimètres et 3 mètres. Il existe plusieurs formes de fondations superficielles. Entre autres, on peut citer :

  • Les semelles isolées ou les semelles ponctuelles ;
  • Les semelles filantes ou les semelles continues ;
  • Les radiers.

Les fondations semi-profondes

Les fondations semi-profondes

Si votre constructeur vous parle des fondations semi-profondes, il faut savoir qu’elles nécessitent de descendre un peu plus dans la couche de terre. Cela permet d’atteindre le bon sol à même de supporter la charge de la construction.

Quant à ce type de fondations, la profondeur nécessaire est comprise entre 2 et 6 mètres.

Les fondations profondes

Dans ce cas, le sol de votre terrain n’est pas stable. Vous aurez à creuser plus profond afin de trouver le bon sol qui pourra supporter la charge de votre maison. Ce type de fondations est plus coûteux et plus complexe à réaliser que les précédents.

Pour réaliser les fondations profondes, vous pouvez utiliser plusieurs techniques telles que :

  • Les micropieux : Ils sont utilisés lorsqu’il s’agit de la construction d’une maison individuelle et sont mis au centre des trous réalisés dans la terre.
  • Les technopieux ;
  • Les pieux forés moulés ;
  • Les pieux vissés ;
  • Les pieux métalliques, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.